Doublet gagnant pour le Melon Jazz Band

De la salle Michel-Carpentier au Val d’Oise

Samedi soir, « Complet depuis des mois, véritable collection de fans, ambiance surchauffée…. », la première partie de Kendji Girac pouvait s’annoncer comme difficile pour le « Melon Jazz Band ». Forte de 35 ans d’expérience, cette formation classique du genre, a su adapter son répertoire en se penchant un peu plus sur la musique latino-américaine en finale pour annoncer la tête d’affiche du jour.

Mais elle n’en a pas, pour autant délaisser son image de marque en proposant des œuvres de Louis Prima ou Duke Ellington avant de surprendre dans une très originale version de « Vieille canaille » de Gainsbourg.

_A9C0487

Au final, devant une salle debout et comble, les applaudissements ont souligné cette prestation avant de réclamer « Kendji »

Dimanche matin, devant le public de la résidence du Val d’Oise, dans une organisation parfaitement adaptée à la salle de l’établissement pour personnes âgées, le groupe avait aussi choisi un répertoire adapté, plus traditionnel, délaissant quelques peu les sonorités hispaniques ou latino-américaines adoptées la veille au soir pour en revenir au standards et aux traditionnels d’un Jazz devenu « classique » pour cet ensemble.

Si Glenn Miller est revenu, à l’applaudimètre en tête des compositeurs sélectionnés avec les incontournables « In the mood » ou « Moonlight serenade »… au fil des « tubes » du genre, chaque pupitre prenait à son tour les devants des sonorités et concentrait quelques instants l’attention des auditeurs, sur un thème ou une mélodie, sur les cuivres : trompettes et trombones, les saxophones…

_A9C0480Quelques morceaux ont également donné la priorité au chant, juste assez pour voir quelques lèvres remuer et accompagner les refrains. Presqu’à l’opposé d’une salle de spectacle parfaitement gérée la veille, dans une ambiance beaucoup plus intimiste, le Melon Jazz Band a su mieux que s’adapter pour parvenir à s’approprier un public très vite rentré dans le rythme, pour ne pas dire dans la danse.

Habitué du festival depuis ses origines, le Melon Jazz Band ne s’affiche pas comme une, mais comme deux valeurs sûres : celles d’une vraie qualité musicale et d’une conquête assurée du public.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :