07/05/2016 – Nuit d’ivresse

Samedi 7 Mai 2016 à 20h30

Théâtre Jean Ferrat

Réservations à l’Office du Tourisme au 03.27.61.16.79

ivresse_def_light_converted

 

Tout oppose Simone et Jacques qui se rencontrent par hasard en fin de soirée dans un vieux bar de la Gare de l’Est.

Elle, est en permission de quelques jours d’une détention en prison et en partance vers Dieppe, lui est animateur vedette de télévision – que Simone ne reconnaît pourtant pas –  égaré dans ce bar, après une cérémonie qui l’a couronné d’un prix devant tout le métier. Jacques traverse pourtant une passe sentimentale compliquée…

Leur solitude et leur présence accidentelle dans ce triste rade tenu par un barman intrusif et bavard – qui lui est fan de l’animateur – les pousse à discuter, se rapprocher, aidés par la boisson… Une ivresse commune va s’installer, jusqu’à leur faire oublier les détails de leurs déambulations parisiennes.

Ils se réveillent tous deux le lendemain matin dans le luxueux appartement parisien de l’animateur, un réveil et une matinée qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Jusqu’à ce que vienne s’incruster le barman du café de la veille, Jacques entre deux vapeurs d’alcool lui avait donné son adresse…

Jacques est dépassé ; durant cette matinée, il est quitté par sa compagne, la chaine de télé vient de le virer malgré son prix de la veille, il ne lui reste plus qu’une délinquante haute en couleur, excessive, amoureuse et collante, ainsi qu’un un barman qui prend ses aises dans le confortable appartement…

**

Quelques répliques…

 

Vous n’êtes pas des plus bavardes, vous. C’est sois belle et tais-toi !… C’est surtout tais-toi !

 

– Oh si, elle est moche. Tiens, elle est plus moche que vous !

 

– Comment ça se fait que vous ne connaissiez pas Jacques Belin ?

– Et pourquoi je le connaîtrais ? Vous êtes de la famille des biscuits ?

 

– T’as ton BEPC ?

– C’est quoi ? C’est un vaccin ?

 

– Terminus ? Le bar s’appelle Terminus. J’aurais dû me méfier !

**

Nuit d’ivresse est une pièce de théâtre de Josiane Balasko, créée en 1985 au Splendid avec Josiane Balasko et Michel Blanc dans les deux rôles principaux. Un film est sorti en 1986 avec Thierry Lhermitte dans le rôle de Jacques.

« La scène de la majorette » avec Balasko lançant un bâton imaginaire sous le regard alcoolisé et moqueur de Thierry Lhermitte est devenue une scène culte. Dans la pièce, cette scène se déroule dans le café glauque, renforçant son côté comique autant que touchant…

La présente production met en scène Denis MARÉCHAL et Elisabeth BUFFET, deux acteurs aguerris à la comédie, rompus au One-(Wo)Man-Show avec lesquels ils font salles combles depuis des années tant en province qu’à Paris chacun de leur coté. Les Grands Théâtres réunit pour la première fois ces deux maîtres de la comédie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :