Archives de Catégorie: Vidéos

19/09/2015 – Avec Kit Armstrong, joyeux noël… en septembre

Samedi 19 septembre à 20h30           

Eglise Sainte-Thérèse – Hirson

10€ et 2€ – navette – tambour

Concert-projection

4 Ter - label_centenaire_rond PETIT

 Kit Armstrong

 

PROJECTION DE SCÈNES DU FILM « JOYEUX NOËL » AVEC LA PARTICIPATION DE LA CHORALE DES ÉLÈVES DE L’ÉCOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE

En ce premier hiver de guerre, au moment où la mort s’installe sur un front qui se fixe dans la boue des tranchées, l’humanité parvient en ces soirs de Noël ou de Réveillon à reprendre le dessus ne serait-ce que quelques instants.

Ici ou là, en décembre 1914, ou au tout début de 1915, des fraternisations s’opèrent sur le front. Ce thème a inspiré le film de Christian Carion « Joyeux Noël ». L’an dernier, le 26 décembre, la ville de Cologne choisit Kit Armstrong pour marquer le centième anniversaire de ces rapprochements.

Dans le cadre des animations du centenaire à Hirson cette fois, Kit Armstrong et le Quatuor Szymanowski reprendront leur programme enrichi de la projection de scènes de « Joyeux Noël » et de la reprise de thèmes musicaux du film par la chorale des élèves de l’école de musique : « Adeste fideles », « Douce nuit » et « I’m dreaming of home » évidemment accompagnés au piano par Kit Armstrong.

Publicités

Ouverture de la 19ème saison culturelle

 

Une soirée à l’unisson : « Le droit à la culture est plus qu’indispensable ».

 

C’est d’une façon pour le moins très recherchée et au cours d’une soirée enrichie par l’interprétation de trois sonates « sans frontières » par Kit Armstrong au piano et Andrej Bielow au violon que s’est ouverte jeudi soir la 19ème édition de la Saison culturelle transfrontalière.

290914 JJTHôte de cette manifestation d’une traditionnelle originalité, Jean-Jacques Thomas, maire d’Hirson a d’abord accueilli très chaleureusement le nombreux public rassemblé dans l’église Sainte-Thérèse, avant de laisser place aux deux jeunes virtuoses qui ont, plus tard, repris le devant de la scène pour deux autres œuvres, l’une de Szymanovski et l’autre de Debussy.

Après Jean-Jacques Thomas, Patrick Jacques, administrateur du centre culturel belge de Sudhaina s’est à son tour appuyé sur des propos d’André Malraux pour affirmer à son tour sa volonté de faire exister cette offre culturelle.

Au milieu d’une présentation rapide du programme de cette nouvelle saison, émaillée par l’intervention plus détaillée d’incontournables : tels la Comédie de Picardie, les Jeunesses musicales de France, le Festival de Jazz ou l’Orchestre de Picardie, les notes de musiques ont encore apporté un lien d’une qualité rare avant l’intervention de Mickaël Hiraux. Le maire de Fourmies, a annoncé, à l’unisson de ses deux prédécesseurs, sa volonté de proposer : « une culture accessible à tous ».

290914 KIT et ANDREJ

Il ne restait plus aux deux solistes que d’interpréter une troisième œuvre, avant de répondre favorablement à l’ovation du public pour lui offrir, après une Valse de Sibelius, des variations de Beethoven sur un thème de Mozart : un véritable feu d’artifices annonciateur d’une très belle et nouvelle saison culturelle.

Nul doute qu’à l’issue de cette soirée de nombreux spectateurs ont déjà retenu quelques dates, en particulier, celle du 26 juin 2015, toujours dans l’église Sainte-Thérèse, pour une nouvelle rencontre avec Kit Armstrong et l’Orchestre de Picardie, en compagnie de Bach, Mozart, Mendelssohn et Weber…